Mois d’Eloul 5776 Du 3 septembre au 2 octobre 2016

“Et il arrivera à chaque Roch Hodesh et à chaque Chabbat
que toute créature viendra se prosterner devant Moi, dit l’Eternel”
(Isaïe 66,23)
Tableau des règles et coutumes pour les communautés
Mois d’Eloul 5776
Du 3 septembre au 2 octobre 2016
Le Molad sera jeudi soir (1.9.16) à 1 heure 56 minutes et 3 Halakim
Kiddoush Levana (Ashkénazes) de mardi soir 3 Eloul (5.9.16) à vendredi soir 13 Eloul (16.9.16)
Birkat Halevana (Séfarades) de samedi soir 8 Eloul (10.9.16) à vendredi soir 13 Eloul (16.9.16)
2e jour de Rosh Hodesh Dimanche 1er Eloul (4.9.16)
Eloul est le mois du repentir, de la miséricorde et des Selihot. Son nom constitue les initiales des mots “Ani Ledodi Vedodi Li” (je suis à mon fiancé et mon fiancé est à moi), déclaration de la communauté d’Israël à Dieu.
C’est le 1er Eloul que Moshé Rabbenou est monté sur le Mont Sinaï (pour la 3e fois) afin de recevoir les secondes tables de la loi. D’autre part, le 1er Eloul est le Rosh Hashana pour apporter la dîme des animaux.
Prière de Rosh Hodesh habituel
Ashkénazes : jusqu’au 28 Eloul, tous les matins après l’office de Chaharit, sonnerie du chofar (Tekia – Chevarim – Teroua – Tekia) afin de provoquer un élan de Techouva (repentir).
Récitation matin et soir du Psaume Ledavid Hachem Ori Veyicheï) jusqu’à Hochana Rabba (inclus).
Séfarades : dès le 2 Eloul, récitation tous les matins avant Chaharit des Selihot, accompagnées des sonneries du chofar, au moment où l’officiant dit « Vayaavor » jusqu’à la veille de Kippour. Psaume Ledavid Hachem Ori Veyicheï à Chaharit et avant Arvit.
Allumage des bougies vendredi 6 Eloul (9.9.16)
Shabbat Parasha Shoftim – 7 Eloul (10.9.16) – 4e Shabbat de consolation
Haftara : Isaïe, chap. 51, verset 12 à chap. 52, verset 12) : « Anokhi Anokhi hou menakhem » à « Elokei Israël »
Minha : lecture du début de la parasha Ki Tetsé (3 appelés). (Ashkénazes : Pirkei Avot chap. 6) Début de Shabbat Début de ShabbatFin de Shabbat Début de Shabbat 20:02 Madrid 63:71 Melbourne 65:81 New York 62:23 Jerusalem 65:63 Jerusalem 20:63 Marbella 63:71 Johannesburg 65:75 Los Angeles 62:21 Tel Aviv 65:77 Tel Aviv 62:60 Toronto 65:62 Buenos Aires 62:11 Paris 62:25 Beer Sheba 65:71 Beer Sheba 17:58 Varsovie 62:71 Moscou 65:82 Londres 62:21 Haifa 65:21 Haifa 65:82 Rome 62:75 Amsterdam 62:21 Eilat 65:22 Eilat
הארגון העולמי של בתי הכנסת
והקהילות האורתודוקסיות
Organisation mondiale des Synagogues et Communautés orthodoxes Communautés
איחוד בתי הכנסת בישראל
Union des synagogues d’Israël
Allumage des bougies vendredi 13 Eloul (16.9.16)
Shabbat parasha Ki Tetse – 14 Eloul (17.9.16) – 5e Shabbat de consolation
Séfarades : Avant la lecture du maftir, il est d’usage d’annoncer que celui qui n’a pu écouter la parasha Zakhor le shabbat précédant Pourim pense à se rendre quitte de cette lecture.
Haftara : Isaïe 54, 1 – 10 de Roni Akara à Amar Merakhamekh Hachem
Minha : lecture du début de la parasha Ki Tavo (3 appelés). (Ashkénazes : Pirkei Avot chap. 1 et 2). Si a été lue le Shabbat Réé la Haftara de Rosch Hodech « Harahamim Kissei », on lira après Roni Akara la Haftara Aniya Soara.
Allumage des bougies vendredi 20 Eloul (23.9.16)
Shabbat parasha Ki Tavo – 21 Eloul (24.9.16) – 6e Shabbat de consolation
Haftara : Isaie Chap. 60 (Koumi Ori) jusqu’à la fin du chapitre.
(Lecture des Tohahot, à voix basse, comme pour la paracha Behoukotaï)
Il est d’usage que celui qui lit la Torah soit appelé pour ce passage. Dans certaines communautés, c’est le Rav.
Minha : lecture du début parasha Nitsavim (3 appelés). Ashkénazes : Pirkei Avot chap. 3 et 4.
Tout ce qui suit ne concerne que le minhag ashkénaze
Début de la lecture des Selihot
Samedi soir : certains attendent jusqu’à Hatsot (minuit 33). Ceux qui ne peuvent attendre cette heure tardive pourront commencer à 22h. Le meilleur moment étant cependant à l’aube, soit 4h40.
Le lendemain, dimanche matin. Netilat Yadayim, Asher Yatsar. Bénédiction de la Torah avant les Selihot. L’officiant mettra le Talith tant qu’il fait encore nuit, sans prononcer la bénédiction. Dès qu’il fait jour, il ôtera le Talith, il récitera la bénédiction avant de le remettre.
Il est préférable que l’officiant emprunte un Talith, soit d’un particulier, soit de la synagogue, afin de ne pas se retrouver dans le doute s’il doit ou non prononcer la bénédiction. Début de Shabbat Début de ShabbatFin de Shabbat Début de Shabbat 62:86 Madrid 63:12 Melbourne 65:12 New York 62:65 Jerusalem 65:03 Jerusalem 20:03 Marbella 63:73 Johannesburg 65:25 Los Angeles 62:20 Tel Aviv 65:21 Tel Aviv 65:83 Toronto 65:61 Buenos Aires 62:76 Paris 62:62 Beer Sheba 65:28 Beer Sheba 17: 41 Varsovie 62:61 Moscou 65:12 Londres 62:62 Haifa 65:63 Haifa 65:13 Rome 62:22 Amsterdam 62:65 Eilat 65:67 Eilat Début de Shabbat Début de Shabbat Fin de Shabbat Début de Shabbat 62:72 Madrid 63:15 Melbourne 65:70 New York 62:05 Jerusalem 63:85 Jerusalem 62:81 Marbella 63:10 Johannesburg 65:65 Los Angeles 62:60 Tel Aviv 65:68 Tel Aviv 65:11 Toronto 65:26 Buenos Aires 62:61 Paris 62:60 Beer Sheba 65:61 Beer Sheba 17: 25 Varsovie 65:83 Moscou 65:21 Londres 62:60 Haifa 65:03 Haifa 65:71 Rome 62:08 Amsterdam 62:02 Eilat 65:08 Eilat
Ensuite, Achrei, Kaddish abrégé, Selihot.
Après les Selihot, on ne dira le Vidouy qu’une seule fois (Gaon de Vilna), Tahanoun, Kaddish Titkabal (celui qui dit les Selihot sans Minyan prononcera les 13 attributs de miséricorde, comme s’il lisait la Torah avec Teamim et non sous forme de prière et de supplication. Il sautera la phrase “Ouzekhor Lanou Hayom Brith Shelosh Esrei”. Il ne dira pas les textes araméens comme Mahe Oumasse, Marana Debishmaya, etc.) Il est d’usage jusqu’à la veille de Kippour de se rendre sur les tombes des Tsadikim pour s’y recueillir. Certains jeûnent le 1er jour des Selihot.
Allumage des bougies vendredi 27 Eloul (30.9.16)
Shabbat parasha Nitsavim – 28 Eloul (30.9.16) – 7e Shabbat de consolation
Haftara : Isaïe 61, 10 à 63, 9 (Soss Assis) jusqu’à Kol Yemei Olam.
On ne récite pas la bénédiction du mois.
Minha : lecture du début de la parasha Vayelekh (3 appelés). Ashkénazes : Pirkei Avot chap. 5 et 6.
Motsaei Shabbat on ne dit pas Vihi Noam et Veata Kaddosh (Ashkénazes). Certains Séfarades ne disent pas Vihi Noam et d’autres Séfarades selon la Kabbala le disent.
Dimanche 29 Eloul – Veille de Rosh Hashana 5777 – (2.10.16)
Il est d’usage de se lever très tôt le matin et de multiplier les Selihot intitulées Zekhor Brith. L’endeuillé a le droit de se rendre à la synagogue pour les Selihot pendant 7 jours.
A la fin des Selihot, on récite le Tahanoun, même s’il fait déjà jour (Ashkénazes). Selon les rites Ashkénaze et Séfarades, on ne dit pas Tahanoun à l’office de Chaharit. (Les Ashkénazes disent néanmoins Lamenatseah.) On ne sonnera pas du Chofar, contrairement aux autres jours, afin de décontenancer le Satan et le surprendre avec les sonneries de Rosh Hachana.
Après Chaharit, on procède à l’annulation des voeux (Atarat Nedarim). Celui qui ne comprend pas l’hébreu le fera dans sa langue.
Il est possible d’annuler les voeux jusqu’à la veille de Kippour et même au-delà.
Une femme peut charger son mari d’annuler ses voeux. Celui-ci devra en informer les personnes qui procèdent à l’annulation et prendre le soin de dire le texte au pluriel : Chenadarnou – Chenichbanou.
Ensuite on donnera de la Tsedaka aux nécessiteux. Certains se rendent sur la tombe des Tsadikim pour qu’ils intercèdent en notre faveur auprès de Dieu en vue du Yom Hadin (Jour du Jugement). Certains ont la coutume de jeûner jusqu’à la mi-journée et il n’est pas nécessaire pour cela de prendre la veille l’engagement de jeûner.
Ceux qui veulent jeûner toute la journée ne liront pas à Minha Vayhal Moshé.
Les Cohanim ne feront pas la Birkat Cohanim comme lors d’un jeûne régulier. L’officiant ne dira pas Elohenou Veelohe Avotenou Barekhenou, etc. Cependant, à titre individuel, celui qui aura jeûné dira Anenou à Minha.
Certains ont l’usage de prier Minha Guedola, une demi-heure après Hatsot. Début de Shabbat Début de Shabbat Fin de Shabbat Début de Shabbat 62:25 Madrid 63:81 Melbourne 65:62 New York 65:82 Jerusalem 63:12 Jerusalem 62:11 Marbella 63:17 Johannesburg 65:02 Los Angeles 62:06 Tel Aviv 65:01 Tel Aviv 65:76 Toronto 65:23 Buenos Aires 62:02 Paris 62:06 Beer Sheba 65:03 Beer Sheba 17: 08 Varsovie 65:72 Moscou 65:60 Londres 62:00 Haifa 63:85 Haifa 65:22 Rome 65:12 Amsterdam 62:00 Eilat 63:81 Eilat
Il est recommandé de se rendre chez le coiffeur et d’aller au Mikvé en vue du Yom Hadin.
Erouv Tavchiline : Afin d’effectuer certaines préparations vendredi qui est le second jour de Rosh Hodesh pour Shabbat, on opérera de la manière suivante : la veille de Rosh Hodesh, c’est-à-dire mercredi, on préparera pour Shabbat une Hala et 30 grammes de viande ainsi qu’un oeuf ou autre met qu’on accompagnera de pain. On récitera la bénédiction : Asher Kideshanou Bemitsvotav Vetsivanou Al Mitsvat Erouv. Puis on dira la formule en araméen qui se trouve au tout début des livres des fêtes : Bahdi Erouva Yehe Chari Lane, etc. qui signifie : c’est au moyen de ce Erouv qu’il nous sera autorisé de faire cuire, de cuisiner, d’allumer le feu (à partir d’une flamme existante) et de procéder à tout ce qui est nécessaire en ce jour de fête pour la Shabbat, etc.
S’il ne fait le Erouv que pour lui-même, il n’ajoutera pas : Lanou Oulekol Israël Hadarim Behir Hazot. S’il a oublié de faire le Erouv avant le coucher du soleil, il pourra le faire jusqu’à 18 minutes après tant que la communauté n’a pas commencé l’office du soir (Arvit).
S’il a complètement oublié même après cette limite, il s’adressera au rabbin ou à une personne qui a effectué le Erouv et lui demandera de le rendre quitte. Ne pas oublier de laisser une bougie allumée depuis la veille de la fête jusqu’à la veille de Shabbat, ce qui lui permettra d’allumer les Nerot de Shabbat.
Bon mois d’Eloul et fin d’année réussie
Lechana Tova Tikatevou Vetehatemou
Tizkou Lechanim Rabot Neimot Vetovot
Réalisation : Eliezer Sheffer
Adaptation selon les rites : Rav C. David Zaffran

También te podría gustar...

Deja un comentario