La Russie en alerte maximale pour protéger le tueur en Syrie©, article du JForum nº 1149

0
337

Les forces russes en Syrie sont en alerte de combat, sachant que les Etats-Unis envisagent une liste de cibles pour punir “l”‘Ange de la Mort” Assad (sic Yoav Galant, Ministre des Infrastructures, Israël)

Russian Forces In Syria Are On Combat Alert As US Considers List Of Targets To Attack Government Forces - Reports

FILE – Sur cette photo d’archives prise le 16 décembre 2015 et fournie par le Service de Presse du Ministère russe de la “Défense”, une batterie de missiles de défense aérienne S-400 de longue porté est déployée sur la base aérienne de Hmeimim en Syrie. (Vadim Savitsky/Russian Defense Ministry Press Service via AP, File)

Les forces russes déployées en Syrie, dont leurs batteries de défense S-400 et Pantsir -S1, ainsi que leurs Sukhoi Su-30SM avions de combat multirôles, ont été mis en alerte maximale de combat, selon des rapports émergeant de sources locales, dans les provinces du pays, de Tartus et Latakia, où sont installées les bases russes.

Pendnat ce temps, la télévision israélienne i24NEWS a affirmé, en citant des sources officielles américaines, que l’armée américaine va fournir au Président Trump “toute une gamme d’options pour mener des frappes aériennes contre le régime syrien”.

“ A LA FOIS LES CHEFS D’ETAT-MAJOR CONJOINT ET LE CENTCOM, L’ENSEMBLE DES FORCES AMÉRICAINES PRÉSENTES AU MOYEN-ORIENT ETABLISSENT DES LISTES COMPLÈTES DE CIBLES ET OPTIONS D’ATTAQUES, QUI VONT ÊTRE PRÉSENTÉES À TRUMP ET À SON ÉQUIPE DU CONSEIL NATIONAL DE SÉCURITÉ DANS LES HEURES À VENIR, ONT DÉCLARÉ LES RESPONSABLES” SELON I24NEWS.

Quelques heures plus tôt, un groupe de hauts responsables israéliens et de personnalités publiques (dont le Grand Rabbin Itzhak Yosef, indiquant Yom Hashoah dans 4 jours, le 12 avril) a appelé Trump à mener des frappes de missiles contre les forces du régime syrien en représailles à ses attaques chimiques supposées et documentées à Douma.

En retour, Trump attend toujours confirmation que le régime Assad a bien mené ces attaques chimiques, etb il affirme que, si tel est bien le cas, “l’Animal Assad” va incessamment payer un prix très élevé”. Il a aussi accusé le “Président Poutine, la Russie et l’Iran [qui fournit les barils de gaz depuis des années]” d’avoir participé directement ou indirectement à l’incident.

Plus tôt, le Ministère russe des affaires étrangères continue de jurer être blanc comme neige et que les rapports d’attaques chimiques seraient un “hoax” et a averti que des actions militaires contre la Syrie d’Assad pourraient déboucher sur les “plus graves conséquences”.

Le conflit en Syrie est donc au bord d’une nouvelle escalade de grande ampleur.

RUSSIA IN USA 🇷🇺

@RUSEMBUSA

MILITARY INTERVENTION UNDER FALSE AND FABRICATED PRETEXTS IN🇸🇾, WHERE THE RUSSIAN SERVICEMEN STAY AT THE REQUEST OF THE LEGITIMATE GOVERNMENT, IS ABSOLUTELY UNACCEPTABLE AND MAY TRIGGER THE GRAVEST CONSEQUENCES – @MFA_RUSSIA🇷🇺
.HTTPS://WWW.FACEBOOK.COM/RUSEMBUSA/PHOTOS/A.493759737501088.1073741828.487645188112543/769473706596355/ 👈@DEPTOFDEFENSE

  • 496

  •  Un bras de fer entre pays occidentaux et Etats-Voyous et leurs principaux parrains?
  • ©JFORUM

Vous aimerez aussi...